Archives mensuelles : mars 2015

Aujourd’hui je vous fais découvrir un tube de l’exploration, de l’urbex, j’ai nommé le Manoir à la Verrière. Un des endroits les plus explorés, je pense qu’il y a plus de passages dans ce château que dans certains magasins de la ville. D’ailleurs, ça me fait toujours bizarre de me dire que ce lieu est à l’abandon et qu’un nombre incontournable de personnes soit venu immortaliser cet endroit. Le Manoir à la Verrière, c’est un peu comme un pèlerinage, tout bon explorateur doit avoir un souvenir de ce lieu. En même temps, on ne peut que tomber amoureux de cette magnifique bâtisse. Appelé également le manoir aux puits de lumière, ce qui nous frappe en entrant est cette majestueuse verrière sur le toit, inondant l’endroit de lumière, jusqu’au hall central du rez-de-chaussée. Mais c’est un spot qui se mérite tout de même. L’accès est assez sportif, il faut avant tout…

Lire la suite

Pour ce troisième article, je vous emmène visiter le Chateau Préventorium. En ce dimanche matin d’automne, le temps est venteux et pluvieux. Après avoir réalisé quelques clichés de paysage aux alentours de ce château, nous décidons de nous attaquer à cette imposante bâtisse. Nous regardons alors pour trouver un accès, que nous trouvons assez rapidement, puis entrons dans le lieu. L’atmosphère est étrange, il fait noir, l’ensemble des ouvertures ont été bouchées pour éviter toute intrusion. La lumière de nos lampes ainsi que quelques trous dans les planches laissent apparaître un spectacle assez étonnant. Tout de suite, on comprend que ce lieu a accueilli des enfants, et pas forcément en bonne santé. Tout a été fait pour rendre leur quotidien plus gai notamment les peintures flashy différentes dans chaque pièce. Il ne reste plus de mobilier, plus d’objet, mais le ciel se dégageant et le soleil se levant, l’endroit prend…

Lire la suite

Pour ce deuxième article, je vous emmène dans un endroit hors du commun : Lost Skate. Ancienne patinoire ayant connu de nombreux matchs enflammés, l’ambiance fut moins endiablée lorsque nous sommes entrés. Tout d’abord, en arrivant devant le bâtiment qui en impose, pratiquement 10 mètres de haut, un vrai palais omnisports, à la vue de tous, nous avons hésité avant de rentrer. C’est pas possible, ça ne peut pas être abandonné. Pourtant, au vu des fenêtres et des portes, ça semble l’être. Une fois à l’intérieur, la sensation est encore plus étrange, je me rappelle des premiers mots échangés avec Matthieu, « mais il y a du chauffage? Il ne chauffe tout de même pas les rues? » Bah si, chauffage à fond, enclenchement du disjoncteur et là par magie, une partie de la patinoire s’illumine. Après un rapide tour du propriétaire, nous commençons donc par immortaliser cet endroit complètement dingue. On a l’impression que le…

Lire la suite

3/3