Chapelle des Morts

Véritable pépite tombée dans l’oubli, la Chapelle des Morts domine un petit village de campagne et est le témoin d’un patrimoine religieux en péril.

En effet, de nos jours, il est de plus en plus compliqué pour les collectivités locales d’allouer un budget conséquent pour la préservation de leurs patrimoines. Cela se traduit donc par de nombreux édifices tombant dans l’oubli et dépérissant au fil des années. Certaines associations essayent pourtant de se battre pour préserver ces monuments.

La visite de cette chapelle fut un moment de quiétude dans cette journée d’exploration. Plongée dans le silence, restée intacte depuis toutes ces années d’inactivité, le décor est magnifique. Il est pourtant loin le temps des messes dominicales ou le village se rassemblaient pour vivre une relation avec Dieu.

Aujourd’hui, plus une âme ne vit. Les pigeons ont repris pleine possession des lieux et sont les gardiens de la chapelle. Ils surveillent la moindre entrée dans l’enceinte de la chapelle et n’hésitent pas à voler en roucoulant dès qu’il y a du mouvement.

Comme un signe divin, la végétation a repris sa place au niveau de l’autel. Une énorme liane pousse et donne à la nef une atmosphère irréelle. L’édifice penche, rien n’est droit mais renferme tellement de trésors. En effet, la chapelle, misérable de l’extérieur, crée la surprise de l’intérieur avec une décoration soignée rappelant  la chapelle du château de Versailles.

En témoigne cette série de clichés, plutôt importante malgré la petite superficie du lieu. Une exploration sous le signe de la tranquillité et de la quiétude.