Pensionnat Catholique

Près de vingt ans que cet immense bâtiment est oublié dans ce petit village retiré. Pratiquement aussi grand que le bourg qui l’entoure, ouvert aux quatre vents, cet ancien pensionnat catholique s’est dégradé au fil des années. Réputé pour être un établissement dure et efficace, il a accueilli jusqu’à 640 pensionnaires encadrées par une cinquantaine de religieuses. Il regroupait tous les niveaux d’enseignement : élémentaire, collège, lycée et école professionnelle. Les années se sont écoulées et des générations entières d’élèves ont fréquenté cette excellente école, où après chaque heure de cours une prière était dite. Lorsque la cloche à l’extérieur de l’établissement résonnait, les élèves de toutes les classes se levaient pour la prière.

C’est après de longues heures de route, que nous arrivons par un matin brumeux dans le village. Avant tout, trouver un accès rapide pour éviter de se faire repérer par les habitants. Ce serait dommage d’avoir fait autant de kilomètres pour ne pas pouvoir visiter ce lieu. Nous devons être vigilant car une petite partie du pensionnat est encore en activité, servant d’école maternelle du canton.

Le lieu est en effet gigantesque, plus de 16 000 m² à explorer et nous n’avons malheureusement qu’une demi-journée ayant d’autres spots à visiter. L’établissement est sur quatre étages, des salles ont été vidées, d’autres saccagées. Quelques tags ornent la chapelle, de nombreuses bougies jonchent le sol et on se doute que la jeunesse du village passe ces weekends dans le lieu à s’inventer mille et une histoires d’esprits et de fantômes. Le bruit du vent hurlant dans ces longs couloirs a remplacé celui des élèves.

Heureusement, quelques vestiges et des traces de vie peuvent nous permettre de nous projeter dans le passé et d’imaginer ces années de gloire.