Dernière Séance

Qui n’a jamais entendu cette chanson populaire « La Dernière Séance » d’Eddy Mitchell. Qui n’a jamais connu ces petits cinémas de campagne ou on diffusait les nouveautés après tout le monde; et ou les films à grande affluence restaient à l’affiche plus de six mois.

Je vous emmène à travers cet album à la découverte de la dernière séance de ce petit cinéma de campagne. Plongé dans un petit village belge, ce lieu complètement détruit par les ravages du temps et de la météo a diverti plusieurs générations de petits et de grands du canton. En visitant ce lieu, on imagine les mercredi après midi ou les familles du village s’entassaient pour regarder les dernières nouveautés du grand écran.

Après un accès assez sportif, nous arrivons enfin dans cet ancien cinéma. Les premières constatations faites lors de notre entrée, c’est que la nature a repris ses droits depuis quelques temps. Le toit est complètement écroulé et la végétation vient se mélanger avec les vestiges de l’établissement.

Nous arrivons par la grande salle, plongée complètement dans le noir et très difficile à immortaliser. A l’intérieur, une forte odeur de moisi et d’humidité se fait ressentir. A certains endroits, c’est tellement insoutenable qu’il faut se couvrir le nez et la bouche .

A l’étage règne une salle avec les anciennes machines de projection mélangeant décombres, plantes et rouilles. On trouve même d’anciennes platines vinyles entièrement ruinées par les gouttes d’eau qui ruissellent sans arrêt d’un pan de toit  menaçant à tout moment de s’écrouler.