Miami

Miami

Je me rappellerais toute ma vie du mois d’avril 2015. Ce fut mon premier voyage aux Etats Unis plus précisément à Miami en Floride. La tête dans les nuages, souhaitant découvrir ce nouveau continent, mon avion atterrit sur le tarmac de l’aéroport international de Miami. Me voici prêt pour une plongée dans le monde américain. Souhaitant profité un maximum de cette ville, j’avais décidé de partir dix jours. Cette métropole aux multiples facettes et ou il fait bon vivre n’a plus de secret pour moi.

Constamment rétrogradée à de nombreux clichés, Miami est souvent résumé à la capitale de la musique électronique ou l’on passe ses journées à chérir son corps. Certes, les palmiers sont bien le long de la grande avenue d’Ocean Drive comme l’on peut le voir dans les séries américaines qui bombardent nos petits écrans. Pas de doute non plus sur les plages de sable fin. Nous sommes bien au bord de l’Océan Atlantique.

Néanmoins, Miami offre également d’autres facettes lorsqu’on s’y intéresse. En effet, la ville propose des quartiers tel que Downtown, quartier d’affaires surplombés par les gratte-ciels. Little Havana, une bulle cubaine ou les odeurs de cigares et de mojitos sont omniprésentes à n’importe quel moment de la journée. Ocean Drive, l’avenue principale est ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre. La journée, on y croise principalement des badauds flânant le long des magasins au style art déco. Puis à la tombée de la nuit, elle se transforme en véritable temple de la fête avec son défilée constant de bolides mécaniques en tout genre. Pour finir, Winwood, quartier en reconversion, regorge de trésors street art. De nombreux artistes internationaux y passent pour réaliser des fresques ou du business.

Key West

Mon voyage se termine avec notamment la visite des îles Key West. Après quatre heures de routes sur des ponts traversant l’Atlantique, cet ilot de terre n’est pas comme les autres. Ici, c’est clairement les années 70. Les gens vivent tels des hippies dans des petites cabanes en bois. Ils dorment dans des hamacs et font la manche en jouant de la guitare pour payer leurs cigarettes magiques. Toutefois, il règne un air de sérénité et de bien être sur cette île.

Je vous laisse découvrir une sélection de mes clichés réalisés pendant cette semaine en Floride, entre Miami et les Key West.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *